#random-posts img{float:left;margin-right:10px;border:1px solid #999;background:#FFF;width:36px;height:36px;padding:3px}

7 août 2014

Halo : Waypoint - Créations conservés - Fanfictions - L'histoire d'Oliver Corlanks


Prologue

Mon nom est Olivier Corlanks. Je suis né sur Mars à Litterville, en 2522.

À l'âge de 19 ans, je me suis engagé dans l'UNSC. La première journée a été un enfer: Rude entraînement,Nourriture immangeable... Mais je me suis vite adapté. J'ai même créé des liens d'amitiés avec certains soldats, dont le Sergent Avery Johnson. Je suis devenu TCAO Lieutenant à l'âge de 27 ans.

Ces lignes lignes de ma vie ne sont que les premières. Laissez moi vous faire part de celle de ma plus grande expérience: la guerre de la mer Erythraeum.

Chapitre 1, L'arrivée, et le nouveau départ

L'atterrissage de mon H.E.V. n'a pas été trop rude. Au moment où je suis sorti, je voyais déja mes compagnons Marines. Tous fiers de leur victoire face aux premières unités Covenante attaquant Mars.

- Hé les gars ! Ne crions pas victoire tout de suite, évaluons les dégâts ! leur criais-je

- 10 blessés et 3 morts, Me répondit un Marines, dites ça va?

- Oui, mentis-je, ça va bien.

Quelques pélicans nous envoyèrent des warthogs afin de faciliter notre progression. Aussitôt, arriva le Major Naho.

- Partons. Litterville est attaquée. expliqua Naho, Parmi les civils, plusieurs blessés. Quelques morts.

En entendant le mot "Litterville" Je pris mon pistolet Automag et mon MA5C à deux mains, déterminé à protégé mon lieu de naissance.

Naho pilota un des Warthogs, tandis que moi, je pris la place du passager. Alors que le véhicule commençait à peine à rouler, nous étions déjà attaqués. Des choppers nous attaquaient, mais la poursuite ne dura pas longtemps: L'incroyable capacité à viser avec la tourelle du warthog du Caporal Miles était sans faille. Je le sauva lui et son warthog de justesse car au moment même, où Miles tirait sur les choppers, l'un d'eux échappa à sa pluie de tirs, charga vers son warthog, mais fut arrêté par une grenade lancée dans son moteur, de ma main. Nous réussîmes à échapper à la boucherie et nous continuâmes notre route sur le sable rouge de Mars.

- Nous arrivons bientôt à Litterville !! hurlai-je à mes soldats et à Noha.

Comme je l'ai dis, quelques minutes plus tard, le warthogs réussirent à entrer dans Litterville. Où nous attendait une Apparition.

-Apparition ! hurla Miles

Une sphère de plasma bleu s'échappa de son mortier pour s'écraser près de mon warthog, nous projetant plus loin, pour ensuite nous faire défoncé un mur.



Chapitre 2: Adrénaline

Lorsque je me suis réveillé, j'étais enseveli sous des briques.

Je me suis dégagé, juste avant de découvrir que toute mon escouade était morte, et ça comprend Naho. Mon Warthog était à l'envers et je ne savais plus où était mes armes. Je pus finalement retrouvé mon pistolet Automag.

Discrètement et sans faire de bruit, je fouille la ville.

"Qu'est devenue l'apparition ?" pensai-je

Après quelques minutes de réflexion :

"Sûrement détruite par le reste de l'escouade..."

Je continue de me promener dans la ville avant de découvrir le corps d'un soldat, littéralement démembré. Je reconnus aussitôt Miles. Je m'empare de sa radio.

- (Say my name ? Ici Corlanks. J'ai besoin de renforts.)

Aucune réponse.

Je sens la lame d'un fusil spiker s'appuyé contre ma gorge et un bras s'enroulant autour de mon torse. Un ricanement s'échappa de la gueule d'une brute. Une étrange sensation m'envahit. Puis n'écoutant que mon courage, je lui met un coup de coude dans l'abdomen, attrape son spiker, le tire par dessus mon épaule, projetant la brute au sol. Je l'achève à coup de crosse. J'aurais jamais cru faire un acte aussi barbare. Je me retourne, animé par la colère en apercevant d'autres brutes.

- haha ! n'as tu pas peur de mon imposante stature, faible humain ? jubila l'une d'elles n'as tu pas...

Il n'eut pas eu le temps de finir sa phrase que je lui mit une bale dans la tête avant de sauter et de rouler au sol pour éviter les tirs de spiker. Caché derrière un rocher, je pris une grande insipiration et sortit de ma cachette en courant et en tirant. Toute mes balles atteignent leur cible. Aucun coup ne m'atteignait, certaines moururent battues à mort, d'autres par une balle dans la tête. J'étais déterminé à toutes les vaincres, Mais elles étaient trop nombreuses. Je décide de battre en retraite. Je m'arrête dans une rue, haletant.

"L'adrénaline permet des choses incroyable." songeai-je.

Je vérifie mes munitions: plus une seule balle.

- Merde ! Jurai-je.

Je repars, à la recherches de munitions, en vain. Désespéré, je prend un des choppers vaincus par Miles (voir chapitre 1) et quitte Litterville.



Chapitre 3: Retrouvailles

Au moment où je retourne à la base, je suis accueilli par des regards curieux

- Où étais-tu? Et où sont les autres membres de l'esquade? Me demande Le Commandant Parker.

-Ils sont morts, nous avons été attaqués par une apparition. Notre warthog, sous l'explosion d'une sphère plasma, à été projetté et nous avons traversé un mur. J'ai survécu.

- Comment as-tu fait? me questionne un Marine.

-L'adrénaline.

J'entre dans l'armurerie.

-Il me faut une nouvelle armure. La mienne est déchirée.

-Tout de suite. Me répond la femme s'occupant de l'armurerie.

Je lui remet mon armure.

-Vous devriez aller à l'infirmerie, me conseilla-t-elle.

Je m'exécutais, et j'ai bien fais. Aux urgences, une fille vint me rendre visite.

- hé ! Mais tu e couvert de bleus et de plaies !

Elle semblait plutôt porter attention à la plaie qui me parcourait l'abdomen.

- Oublie, Isa'.

Isabella Mangur est mon amie depuis que je suis dans la Marine. Pendant un excercise, elle s'est blessée et saignais abondamment. Je l'ai sauvé de la sa coagulation abondante.

- Comment tu veux que j'oublie ! Oliver comment as tu te battre dans ces conditions?

Je me levai de mon lit d'hôpital, haut de mes 2 mètres, je m'approche d'elle tente de la rassurer, en vain. Isabella est très têtue. Elle n'as pas arrêté de me reprocher d'être rester au combat. Je finis par repliquer:

-Donne moi plutôt des nouvelles de ce qui se passe actuellement avec la bataille.

-Les élites sont venus nous aider. Ils sont venus en grand nombres.

-Tant mieux. Je part faire conaissance avec eux.


Elle me stoppa.

-Tu ne vas nul part Oliver Corlanks !

-Mes capacités sont biens au dessus de ce que tu penses. Et les traitements m'ont assez aidé.

- Tu as plusieurs fractures Oli' !

Faisant la sourde oreille, je sors de l'infirmerie. et aperçois ceux que j'attendais: les Élites ! Je les ai toujours admirés, pour leur capacité physique, leur taille et leur intelligence. Il n'y a pas meilleure alliance que celle des humains et des élites. J'en étais certain. Un dévot s'approcha de moi.

- Salutations, humain. Quel est ton nom ? me demanda-t-il.

-Je suis le lieutenant Oliver Corlanks. Quel est le tien?

-Je suis le Dévot Croga 'Sunuee. Appelle moi Croga.

Puis reviens Isabella. Frustrée.

- Tu tiens debout Oliver?

- Ferme la, Isa. Je vais bien.

Elle soupira.


Croga nous apprit que nous serons bientôt attaqués. Sur ce, nous nous préparons.

Chapitre 4:Massacre

La nuit a été longue.

Je n'arrivais pas à dormir: Je pensais à mon histoire avec Isabella.

... " Nous nous sommes connus alors que nous venions d'arriver dans la marine. Elle s'est blessée pendant un excercise et je l'ai empêché de se vider de son sang. Depuis on se voyait à chaque jour. Pendant 10 ans, on a combattu côte à côte.10 ans après notre arrivée dans la Marine, elle a combattu sur Arcadia, et moi sur Mars... Je me suis tellement ennuyé d'elle. D'ailleurs j'étais certain qu'elle ne survivrait pas à cette guerre comme je l'ai fait. Mais J'ai eu tort"

Une explosion secoua la base: On était attaqués ! J'ai sauté de mon lit et sortit de la base et constate avec effroi que la chambre de Isabella prennait feu. Je retourne dans la base et détale vers sa chambre. Je la retrouve sous une poutre enflammée. Une nouvelle poussée d'adrénaline monte en moi et je retire la poutre malgré les flammes qui brûlaient celle-ci.Je l'aide à se relever et l'emmène sur une civières de l'infirmerie. Elle m'embrasse et s'évanouit. J'emmène la civières en lieu sûr avant de filer vers l'armurerie où je me procure un lance roquettes, un sniper et un laser Spartan (pour Croga) Je part rejoindre mes compagnons et passe le laser spartan à Croga

- Merci humain. Tu tombes pile.

L'armée covenante était excessivement grande. Il y avait des blindées lourds, des chasseurs et même des Scarabs. À l'aide de mon lance roquettes, j'élimine les chasseurs, tandis qu'avec mon sniper, J,explose la tête de toutes les brutes dans mon champ de vision. à cours de munitions, je me réfugie derrière une barricade.

- Croga ! Couvre moi, j'attaque les scarabs ! Tire sur une de leurs pattes !

-C'est bon vas y !!

Je prend mon courage à deux mains et fonce vers un des scarabs. Comme je le prévoyait, un faisceau rouge s'écrase contre une des pattes d'un scarab, celui-ci s'immobilise et je monte dedans et détruit son coeur, le faisant exposer. Ainsi de suite 5 fois.

- Parfait ! on a éliminé 5 scarabs ! Bon début ! Jubilai-je

Je demande à un Marne de me donner son arme, il s'exécuta. Il me donna un Pistolet Automag avec lequel je ferai un carnage en faisant des headshot aux grognards et aux rapaces. je me suis ensuite procuré des grenades que j'ai épuisé sur des grognards kamikaze. J'ai finalement pris une tourelle avec lequel je tua des centaines de drones avant de demander une arme à Croga.

- Il me reste une Carabine ! Attrappe ! me dit-t-il avant de me lancer une carabine.

J'ai à nouveau fais une folie meurtrière à la Headshot. Une fois mes armes épuisés Je me suis décidé à combattre des brutes au corps à corps. Je m'empare d'un Sabre Grenade et tire sur des Banshee.

Voyant qu'il ne reste plus beaucoup de soldat, je retourne à l'armurerie Pour me reprendre un Laser Spartan, à moi cette fois-ci. Il s'agissait d'un nouveau modèle à munitions illimités. Avec cette arme j'aurais détruit 4 apparitions. 8 ghost et 6 chopper.

- on a plus le choix !! on doit filer ! ordonnai-je.

Je pars récupérer Isabella, mais à ma grande surprise, elle avait disparue.

Chapitre 5: Lepidus

J'ai tout d'abord cru qu'elle avait été enlevée alors la rage s'était emparé de moi. Une poussée d'adrénaline, la plus forte cette fois, s'empara de moi.

Isabella: en me remettant de mes blessures pendant l'incendie, j'ai décidé de suivre Lepidus, le commandant brute. J'aurais voulue le dire à Oliver, mais je n'ai pas pu. Je me glisse dans la base Covenante où je découvre le colonel James Ackerson, se faire torturer par Lepidus, à couteau à la main !!

Oliver: Je m'empare d'un Chopper et découvre des traces de pas. Certain que ce sont ceux de Isabella, je les suis. Je finis par découvrir la base. Je charge sur un mur avec mon Chopper.


Isabella: Je sort discrètement mon pistolet, le pointe en direction de Lepidus mais au même moment, Un Chopper défonce littéralement le mur, alertant les brutes. Il s'agissait de Oliver. Il descend de son Chopper et décide d'affronter Lepidus armé d'une carabine Covenante. Au début il évite les coups de Lepidus, puis l'attire vers des Batteries à Plasma (bombes) et tires dessus au moment où Lepidus est près de celle-ci.

Lepidus: Ma nature brutale m'a poussé à charger sur le petit soldat qui a osé me défier, mais il a fais preuve d'intélligence et m'as attiré près des bombes et a tiré dessus, les faisant exploser sur moi. Le pelage en feu, je fonce sur lui de toute mes forces, en espérant le tué. Mais ce n'est pas lui que j'ai tué, mais mon prisonnier

Oliver: Complètement bouche bée par la mort de Ackerson, Je tire sur Lepidus, Mais il décide de s'enfuir. J'affornte donc les autres brutes. À cours de munitions, j'en tue une au corps à corps, m'empare de son arme et tue toutes les autres.

Épilogue

Lepidus s'est enfuit après avoir découvert l'existence de la clé de Osanalan. Sans la clé le Halo ne sera jamais activé correctement. Une fois qu'il a découvert son existence, il a quitté Mars et a déclenché la guerre de Cleveland. Mais ce qu'il ne sais pas, c'est qu'une partie sensible de son corps a été touchée par le plasma de ma carabine, il a eu des maladies et a eu un arrêt cardiaque pendant une guerre. Une brute a pointé son Mauler vers Isabella. Il a tiré mais au même moment, je me suis jeté devant elle. Envahie par la colère, elle brisera totalement les os de la brute.

Présentement: "Le sang coule de ma blessure autant que coule ma vie. Elle s'approche de moi, pose sa main sur ma blessure et m'embrasse, on rentrera à la base saints et sauf, moi et elle."

«
Lorsque le combat contre les Covenants s'est terminé, le 3 mars 2553, Moi et elle nous nous sommes mariés et nous sommes retournés habités à Litterville.
»

Fin