#random-posts img{float:left;margin-right:10px;border:1px solid #999;background:#FFF;width:36px;height:36px;padding:3px}

7 août 2014

Halo : Waypoint - Créations conservés - Fanfictions - L'ennemi sombre...


Prologue : Notre chef est mort..., partons!

Nous sommes le genre Covenant. Après le départ des Elites, cette bande de traîtres, et du Portail de l'Arche, une structure gigantesque d'où on devait entamer le Grand Voyage, nous fûmes partis à la salle de contrôle des anneaux sacrés, où le Prophète de la Vérité allait les activer en personne...
Mais le Démon étaient aux portes de la Citadelle, et deux Scarabs tentaient en vain de lui barrer la route.
L'Humain réussit à passer, et avec l'aide des Parasites, cette espèce belliqueuse, ils réussirent à percer toutes défenses à l'interieur de la structure blanche de neige...

Mais au fait, je ne me suis pas présenté... je suis... un Grunt... je m'apellais Grapap. Un drôle de nom, oui, qui fait penser à des grappes... Bref... Ah oui, j'étais un ami à Napnap, mais nous fûmes séparés lors de la première attaque sur Terre...

Nous avions appris ces information pendant que nous arivions en renfort pour Vérité... Mais nous fûmes rapidement marche arrière.
Notre croiseur était un CCS, et s'appellait le "Mystery-No-Devotion... Même si celà voulait en partie rien dire, je trouvait ce nom stylé!

Nous étions entrain de errer dans cette espace vide qu'occupe la matière sombe de la Galaxie. En piste de nouvelles râces aliens à trouver, du fait que les Elites ainsi que le dernier Prophète furent tous absent, morts, ainsi que cette bande de traîtres, nous trouvâmes un beau jour...

"Planète avec signe de vie localisé!" informait une brute, pilotant le Mystery-No-Devotion.
Cette planète était de couleur bleu clair, surement son athmosphère...

Chapitre 1 : Puissance technologique énorme!

Le croiseur allait rentrer dans la haute-athmosphère quand soudain un objet volant nous tira dessus : il s'agissait d'une véhicule aérien. Les missiles étaient de la même couleur que le plasma, mais c'en était pas... Une énergie inconnue...
Avec un appareil de communication, les brutes envoyèrent au pilote de l'appareil de ne plus faire feu.
Enfaite, peu après, ils se rendirent compte que c'était une sorte de robot télécommandé... Il décriptait les messages seul...
Il arreta de faire feu et escorta le croiseur jusqu'a un point d'où nous pourrions déposer quelques unités.

Nous rentrâmes dans la basse-athmospère et nous vîmes de loin le sol! De gigantesques structures semblables à des constructions Forreruners se trouvaient à perte de vue. A leurs sommets se trouvaient des grandes cuves de liquide bleu clair, surement teinté, car ma mémoire de Grunt prédisait que cela devait être du méthane liquide, mais recoloré.
De plus petites constructions, semblables à celles que j'avait vu lors de l'attaque sur la planète des Humains, où je fis séparé de mon ami, avaient l'air d'ête elles aussi omniprésentes.

Une énorme piste d'attérissage se trouvait sous le croiseur, qui fit à son tour sortir plusieurs Phamtoms avec des équipes de Brutes possédants un traducteur de langue, semblable au notre, pour discuter avec cette râce extrème.
A l'arrivés des Phamtoms sur la piste, les Brutes discutèrent à plusieurs de ces bêtes, vétus d'une armure à bouclier, ressemblant à celle du Démon et des traîtres.
Nous aussi pouvions être au courant grâce à une équipe de Brutes connectés aux traducteurs de celles posés au sol.
Selon plusieurs infos, cette râce serait supérieur à nous, les Covenants, donc supérieurs aux Humains... mais inférieurs aux Forreruners. Leur technologie était un mélange entre celles des Humains et celles des Forreruners... Une très grande puissante s'adressait à nous...

Chapitre 2 : Convaincus...


Pendant la fameuse discussion, à travers des vitres, on voyait les cuves bouger seules, le liquide semblable à du méthane liquéfié s'écoulait dans des fossés qui, après avoir été déversé dans les fossés, ressemblaient à des rivières, qui conduisait à un gros batiment cylindrique. Il en ressortait des milliers et des milliers de caisses en métal bleu clair, à croire que tout est en même composition chez eux...

Nous vîmes aussi nombres de personnes habitantes de cette planète, et avec une transmission-vidéo des Brutes à terre, nous regardâmes leurs visages...


Il était de forme ovale, peau de couleur sombre, mais avec de multiples tâches bleutés, nombreuses étaient les rides sur leur peau, leurs yeux étaient de couleur verte, verte comme la nature, apparament détruite sur cette planète, puisque aucun arbre n'était en vue... Le menton était gros et se recourbait, un peu comme une corne, d'où la pointe se trouvait près du nez, ou plutôt, des deux nasaux difficilement visibles, car la peau les camouflaient. Il ne possédaient aucun appareils auditifs voyants, donc je me demande bien comment ils écoutent la conversation...


Niveau corps, il était assez fin, une armure métalique de couleur différentes à tous les distinguaient, comme des rangs, des grades, ou encore et je pense, la classe politique. Les bras semblaient musclés, avec des poings couleur acier, zone de leur peau plus clair, comme leur pieds, ressemblants à des palmes à l'avant, mais des doigts étaient présent aussi derrière le pied, enfin, on en voyait dépasser... Pour finir, les jambes, sous le nombres de deux, comme nous, étaient de même couleur que les bras, et musclés aussi...


Après conclusion, les Brutes retournèrent dans le croiseur et signalèrent via holosocle à un supérieur temporaire, une Brute (logique), que nous pouvions descendre en toute sécurité. De toute façon, les créatures leur avaient demandés de montrer l'équipage, histoire de voir comment il la jugeait... Du mal en gros!

Ils disaient que nous étions pas tous bien adaptés à des situations de combats, au niveau physique, comme nous, et niveau mental, détecté grâce à une sorte d'appareil détectant le QI moyen de l'espèce... Donc nous avions étés détectés!!!

Comme les Brutes avaient tout racontés, les créatures acceptèrent la demande d'admission à l'Alliance mais à une condition : qu'ils en prennent le contrôle, vu leur puissance... Et ces abrutis de Brutes acceptèrent ceci d'un coup, comme si on disait oui pour avoir une sucette de méthane...

Deux heures plus tard, ils nous ramenèrent une flottes d'une dizaines de vaisseaux croiseurs, de formes ovales, comme leurs faces, et d'un réacteur gigantesque de forme sphérique.

"Communication radio : "Au fait, appelez nous par le nom de notre espèce, les Technirses!!""



Chapitre 3 : En route pour la planète, abordage d'un vaisseau humain, et triste destin pour nous!

La flotte de vaisseaux Techni-Covenant avançaient et prit en premier lieu un but précis, une planète relique, d'où on pourrait en faire un avant-poste, mais nous devrons détruire la menace Forerruner avant toutes choses.
Les gros vaisseaux des Technirses étaient devant et nous guidaient vers la voie sacré. Mais pendant cette route, nous aperçûmes plusieurs vaisseaux humains : Frégates, et un Croiseur Halcyon.

Tandis qu'on commençaient à faire feu sur le croiseur, les vaisseaux des Technirses balançaient des dizaines de véhicules auto-guidés et tirèrent sur la coque d'une Frégate, qui fondait tel un glaçon sur la lave. On y voyaient même l'intérieur!
Des maines se faisaient aspirer par le vide intersidéral et sombrèrent dans le néant, explosant comme des balons de baudruches.
Nous, nous fîmes exploser le croiseur Halcyon, après une vingtaines de tirs plasmiques.

La dernière Frégate se fit aborder par les Technirses et par nous, via nos vaisseaux d'abordages.
Leurs armes tiraient des missiles bleu clairs chaud, plutôt chaleur proche de la lave!
Les humains se fien bruler rapidement par les autres, et nous, nous repartîmes dans nos croiseurs : mais nous nous se tions faible devant eux : leur stratégie de combat, la force et la technologie employé n'égalait pas nous mêmes et les humains en même temps!

Nous arrivâmes après un saut slipspace, devant la fameuse structure, et une gigantesque porte lumineuse s'ouvrit et aspira touts les vaisseaux de la flotte, de plus en plus vite, mais pendant cette "aspirement", des Sentinelles abordèrent le vaisseau à nous et tirèrent sur tous les Covenants, moi, je tirait en même temps que fuir, mais une Sentinelle géante arracha de ses pinces la coque du vaisseau, alors que nous n'ayons pas eu le temps d'activer les boucliers.

Grapap fut aspiré par le vide et mourut dans ce combat...

Pendant ce temps, les Technirses ainsi que le reste Covenant réuissirent à pénétrer dans la planète, et entâmèrent la conquète...